15 rue de la Poste Prolongée

95100 Argenteuil

01 30 76 76 76

Horaires

du lundi au Vendredi
9h 12h - 14h 19h
Samedi 9h 12h - 14h 18h

C’est la ville du Val-d’Oise où on vit le mieux

Selon un classement tenant compte de 187 critères, publié dans Le Journal du Dimanche.

Le parc des Berges, un lieu apprécié des familles, en entrée de ville. ©Daniel Chollet

C’est un résultat qui suscitera sans doute de nombreux commentaires.

 

Une nouvelle fois, Argenteuil (Val-d’Oise) commune la plus peuplée du département, avec 108 567 habitants, est à la première place, dans le Val-d’Oise, du palmarès 2024 des Villes et villages où il fait bon vivre, établi par l’association des Villes et villages où il fait bon vivre.

Argenteuil se situe dans le Top 100 national : au 88e rang. Elle gagne six places par rapport à l’année précédente.

Dévoilé dans Le Journal du Dimanche, ce palmarès est trusté par AngersBayonne et Biarritz aux trois premières places.

 

Pour les communes de moins de 2 000 habitants, c’est Guéthary, ce village « authentique » au cœur de la côte basque, apprécié notamment de Frédéric Beigbeder et Vincent Cassel, qui prend la 1ère place.

« L’occasion de parler de notre ville en positif »

« Notre ville figure dans le peloton de tête et confirme son ancrage en gagnant six places par rapport à l’année précédente, se réjouit Xavier Péricat (Lr), premier adjoint au maire d’Argenteuil. C’est évidemment la combinaison de multiles facteurs. Je ne doute pas que cela va faire réagir mais c’est aussi l’occasion de parler de notre ville en positif ! »

187 critères, 11 catérgories

Ce classement, qui concerne  les 34 808 communes de France métropolitaine, a été établi en fonction de 187 critères – provenant de l’Insee ou d’organismes publics officiels et concernant directement chaque commune – répartis dans les catégories suivantes : la qualité de vie, la sécurité, la santé, les transports, les commercesl’éducation, les sports et loisirs, la solidarité, l’attractivité immobilière.

Une 11e catégorie a été ajoutée : les finances et les impôts locaux. Elle tient compte de la taxe foncière, de la part de ménages imposés, des dépenses d’équipement et de l’épargne brute par habitant.

Dernier critère enfin, la protection de l’environnement, avec les émissions de gaz à effet de serre par habitant.

Argenteuil : 7 agriculteurs, 8 872 cadres et 11 000 ouvriers

« Ces catégories n’ont pas été définies au hasard mais par le biais de sondages (OpinionWay), sur les thématiques qui définissent, pour [les Français], une ville ou un village où il fait bon vivre », précise l’association des Villes et villages où il fait bon vivre, présidée par le communicant Thierry Saussez, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et frère de l’ancien maire de Marines (dans le Vexin), Fabrice Saussez.

L’association des Villes et villages où il fait bon vivre profite de ce classement pour dévoiler des chiffres-clé sur les communes.

Argenteuil, une commune jeune

Argenteuil, par exemple, est une commune très jeune avec 42,23% de moins de 30 ans soit 45 844 personnes.

On apprend aussi qu’elle compte encore sept agriculteurs exploitants.

Il y a très peu d’artisans, commerçants et chefs d’entreprise : ils sont 2 808, ce qui ne représente que 3,35% de la population.

Le nombre de cadres et professions intellectuelles supérieures s’élève à 8 872, soit 10,57% de la population.

L’ancienne ville de la ceinture dite rouge de la banlieue parisienne recense 11 009 ouvriers, soit 13,12% de la population.

Argenteuil est aussi une ville âgée. On y compte 14 037 retraités, soit 16,73% de la population. Il faut enfin noter que 18 301 personnes, soit 21, 81% de la population, y sont sans activité.

Le prix du mètre carré en hausse

En trois ans, le prix du m2 des maisons a augmenté de 12,82 % et s’établit 4 397 €. Pour les appartements, le prix du m2 est en hausse de 8,91 % et s’établit à 3 238 € (source Fnaim).